Franklin Rosemont

franklinRosemont Franklin 1943 – 2009

 

Poète, artiste, historien, orateur des rues , militant surréaliste, mammifère révolutionnaire et anarchiste aquatique-aérien (voir ci-dessous). Cofondateur du Chicago Surrealist Group, militant des Industrial Workers of the World (IWW), du groupe Rebel Worker, de la Solidarity Bookshop et des Students for a Democratic Society, Editeur, avec l’aide de la Charles H. Kerr Company et des Éditions Black Swan , de C.L.R. James, Marty Glaberman, Benjamin Péret, Jacques Vaché, T-Bone Slim, Mother Jones, et Lucy Parsons,
Editeur de Arsenal/Surrealist Subversion un périodique à la parution irrégulière de quatre numéros entre les années 70 et 1989.

« Dans tout ce qu’il a fait, Rosemeont n’a jamais séparé l’érudition de l’art et l’art de la révolte » The Surreal Life of Franklin Rosemont Paul Garon, David Roediger Kate Khatib

Bibliographie sommaire :
Joe Hill, The IWW and the Making of a Revolutionary Working-class Counterculture Charles H. Kerr Publishing Company. 2003
Traduit de l’anglais par Frédéric Bureau Joe Hill : les IWW et la création d’une contre-culture ouvrière révolutionnaire Éditions CNT-RP, 2008
Lamps Hurled at the Stunning Algebra of Ants Black Swan 1990
Penelope: A Poem
The Apple of the Automatic Zebra Black Swan 1971
The Morning Of A Machine Gun Charles H. Kerr Publishing Company. Mai 1968

Kaléidoscope Autobiographique

Texte original : Autobiographical Kaleidoscope Franklin Rosemont. Extrait de The Morning Of A Machine Gun. Charles H. Kerr Publishing Company. Mai 1968

« Je continuerai à habiter ma maison de verre, où l’on peut voir à toute heure qui vient me rendre visite, où tout ce qui est suspendu aux plafonds et aux murs tient comme par enchantement, où je repose la nuit sur un lit de verre aux draps de verre, où qui je suis m’apparaîtra tôt ou tard gravé au diamant. » — André Breton

Je suis le né le second jour d’octobre (le même jour que Nat Turner) en 1943 et ai grandi à et autour de Chicago, le foyer du blues, des gangsters non cinématographiques, des anarchistes de Haymarket, des Industrial Workers of the World, de la Water Tower et du marché de Maxwell Street. Armé d’une folie Zen, de Nietzsche, Rimbaud et des premières petites lueurs de l’aventure surréaliste. J’ai plaqué l’université et suis parti vers l’ouest en auto-stop à travers les arêtes géantes des Rocky Mountains, les déserts en sang de l’Arizona et des forêts ectodermique de Californie, jusqu’à ces nuages d’une radiance médiévale qu’est San Francisco…

Chicago est le levier qui maintient San Francisco sur la tête; c’est le marteau dialectique et le véritable pouls de tous les rêves américains. La latitude, la longitude et la température de ce chaos émotionnel, temporel et géographique conduit à la conclusion que, en ce qui concerne l’imagination humaine, ici et maintenant, il est question des indiens Fox 1, de Albert Parsons, Nelson Algren 2 , J.B. Hutto and his Hawks 3 et des surréalistes ( une énumération remarquable!) contre la réhabilitation Urbaine, le maire Daley, les capitalistes, les flics et la hideuse Tribune. L’urbanisme est un problème pour la poésie et la révolution, qu’escamote la sociologie. L’insurrection et l’incendie révolutionnaire sont les seules « réhabilitations urbaines » qui importent.

J’ai été un organisateur des IWW de septembre 1962 à novembre 1965 : durant cette période, j’ai découvert les révélations prolétariennes ésotériques de T-Bone Slim 4 (d. 1942). J’ai étudié l’anthropologie pendant deux ans et me suis rendu au Mexique en 1963, errant dans les rues de Tenochtitlan à la recherche de l’illumination. Si je croyais à la réincarnation, dans des vies précédentes, j’aurais été un loup des bois en Alaska au moins une fois, certainement un indien Hopi, et peut-être un camarade de Florian Geyer 5 et de la Bande Noire dans les Guerres Paysannes du XVIème siècle.

Mes poèmes et mes dessins surgissent et coulent spontanément de ma globalité psycho-physique et biomythologique et sont offert à la considération comme des modestes représentations de la vraie, délirante, électromagnétique rivière de la surréalité. Je suis un mammifère révolutionnaire, un athée alchimiste, un anarchiste aquatique-aérien et aussi un poète. Du passé, je me sens proche de Paracelsus 6, Han Shan 7, Blake, Fourier, Nat Turner, Emily Bronte, John Brown, Lautréamont, Marx, Rimbaud, Lewis Carroll, Rosa Luxembourg, Charles Fort, André Breton, Benjamin Péret, Emiliano Zapata, T-Bone Slim , José Guadalupe Posada, Arshile Gorky 8, Simon Rodia, des chanteurs de blues Robert Johnson, Elmore James et J. B. Lenoir, de la Colonne Durruti, des indiens Kwakiutl et de Marilyn Monroe. Je suis irrésistiblement attiré par la bande dessinée Krazy Kat de George Herriman, par les analogies de Malcolm de Chazal, et par tout ce qui se rapporte aux lapins, par Hegel, Black Hawk, par la Révolte de Shays 9, Nat Turner, la Roue Ferris 10, par Zoroastre, la cocaïne et le Mythe de Cthulhu développé par H.P. Lovecraft et son cercle. Dans mes rêves, je me vois souvent en Bugs Bunny ou en zèbre. Je joue du rhythm ‘n’ blues au piano et du clavecin. Je saisis cette occasion pour cracher sur le président des États-Unis et sa guerre ignominieuse contre les vietnamiens. 11

.
Je vis avec ma femme, Pénélope, dans le quartier du Lincoln Park à Chicago, à quelques blocs du zoo, où, plusieurs fois par semaine (quoique un peu moins l’hiver) nous rendons visite aux porcs-épics africains, aux loups des bois, à l’antilope Nilgaut, aux gazelles, au serpentaire, aux pingouins, aux éléphants, aux galagos, aux girafes et aux tamanoirs. La révolution libérera ces animaux qui collaboreront au rétablissement de la vie imaginaire éveillée de l’humanité.

En décembre 1965, nous nous sommes rendus à Paris pour rencontrer André Breton et les camarades du groupe surréaliste. Actuellement, nous publions un périodique d’agitprop d’affiches-informations en langue anglaise, SURREALIST INSURRECTION, et préparons un journal théorique sur le surréalisme ainsi que d’autres publications et actions, incluant la création d’un Bureau de Recherche Surréaliste pour coordonner les diverses interventions du merveilleux dans la vie quotidienne, pour aider à l’élaboration d’une mythologie libératrice et, plus généralement, pour promouvoir la convergence et la synthèse du réel et de l’imaginaire, de l’éveil et du rêve…

Dans la poésie, comme dans la vie, je suis pour la liberté et contre l’esclavage: pour les indiens contre les envahisseurs européens et les exploiteurs américains; pour l’insurrection noire contre le pouvoir blanc; pour les guérillas contre les administrateurs coloniaux et les armées impérialistes; pour les jeunes contre les flics, les couvre-feux, l’école et la conscription; pour la grève sauvage contre les patrons et la bureaucratie syndicale; pour la poésie contre la littérature, la philosophie et la religion; pour l’amour fou contre la répression civilisée et le mariage bourgeois; et pour la révolution surréaliste contre la fatuité, l’hypocrisie, la lâcheté, la stupidité, l’exploitation et l’oppression.

NDT

1. Les Meskwaki, tribu qui vivait dans la région des Grands Lacs, déportée au XIXème siècle dans le Midwest
2. Nelson Algren 1909-1981 Ecrivain communiste, amant de Simone de Beauvoir – il est ‘Lewis Brogan’ dans Les Mandarins (1954) . Parmi ses ouvrages, L’Homme au bras d’or (Gallimard, 1956), adapté au cinéma par Otto Preminger avec Frank Sinatra et Kim Novak. et la nouvelle A Walk on the Wild Side qui inspirera Lou Reed
3. Joseph Benjamin Hutto, 1926-1983 Guitariste et chanteur de blues américain, dont le groupe se nommait J. B. and His Hawks
4. T-Bone Slim (1880–1942) de son vrai nom Matti Valentinpoika Huhta Humoriste, poète, auteur de chansons, hobo, et militant syndicaliste dans les Industrial Workers of the World pour lesquels il a écrit de nombreuses chansons dont The Lumberjack’s Prayer . Voir T-Bone Slim: A Brief Biography of Matt Valentine Huhta
5. Florian Geyer 1490?-1525 Noble qui dirigea la Guerre des Paysans allemands en 1525, appelés la Bande Noire, d’après la couleur de leurs uniformes.
6. Paracelse 1494?-1541 Alchimiste, astrologue et médecin suisse,
7. Han Shan (VIème siècle) Poète et ermite chinois. ,Voir Han Shan, « Merveilleux le chemin de Han shan : poèmes »
8. Arshile Gorky 1904-1948 Peintre arménien, proche du surréalisme
9. La révolte de Shays. Soulèvement armé dans le Massachusetts d’août 1786 à janvier 1787 , du nom de Daniel Shays, un ouvrier agricole qui en fut le dirigeant, contre l’endettement des paysans et l’augmentation des taxes.
10. Ferris wheel. Grande roue construite par George Washington Gale Ferris, Jr. à l’occasion de l’exposition internationale de Chicago en 1893
11. Pénélope et Franklin Rosemont furent les premiers à populariser le fameux slogan « Make Love, Not War » en imprimant des milliers de badges distribués à la marche lors de la Journée des Mères pour la Paix en 1965.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s