Le Syndicat de la Presse Underground

syndicat presse underground

Le Syndicat de la Presse Underground
est un raseur auto-indulgent & une fraude à la con manipulée

Attendu que:
Time
Newsweek
Saturday Eve Post      TOUS les vieux journaux chauves
Life                                           du NEANT
Playboy

ont bâti l’UPS comme représentant officiellement le(s) peuple(s) de la Nouvelle Culture
c’est la même vieille routine de l’escroquerie du Drapeau Américain

il existe trente journaux différents dans le Syndicat
peu ont été vus
encore moins     lus     par les gens mêmes
qu’ils sont sensés « représenter »
AUCUN
de ces journaux ne reflète vraiment les problèmes
de ceux impliqués dans les emmerdes quotidiennes de
la vie dans ces villes d’où sont publiés
ces journaux
ils fonctionnent tous à partir d’une politique ABSTRAITE
NON
à partir de BESOINS concrets   que la situation
de leurs lecteurs    leur impose

*****************

Les Journaux de L’Underground Existent
Comme Un Invisible Père-Patrie
Suspendu DANS L’Air Dans Un Paradis De Popularité Internationale & De Prospérité Chevelue

*****************

Alors que j’étais rédacteur dans la rubrique musicale au East Village Other (EVO) on m’a demandé d’écrire un article sur Bob Dylan. J’ai remis l’article avec des photos. Au bout de plusieurs semaines, il n’avait toujours pas été publié.
J’ai demandé aux rédacteurs en chef quand il le serait. « Pourquoi te dirions-nous quand il sera publié ou si nous avons l’intention de le publier même » Finalement, il a été publié :

des parties entières avaient été ré-écrites, l’article entier avait été raccourci d’un tiers & et imprimé de manière à ressembler à une publicité pour Columbia Records.      Il était signé de mon nom..
Le L.A. Free Press est agencé de telle manière que les artcicles sont coincés entre les espaces de publicité. AUCUN AUTEUR DE LA PRESSE « LIBRE » N’A VU SON ARTICLE IMPRIME EXACTEMENT TEL QU’IL AVAIT ÉTÉ ÉCRIT A L’ORIGINE.
C’est ce que les Editeurs de l’ UPS appelle:
 » Prérogatives Editoriales »
Les Journaux sont la Mort-De-L’Esprit….    Les Journaux sont des Vieilleries en déguisement de papier….

FRERES:
Laissez tomber les connards qui vous dépassent quand vous faites du stop !!!!
Aucun journal s’autoproclamant  « Underground » ne vaut 35¢
L’ information imprimée ici ne vous coûte rien & pourrait très bien vous aider

Soyez Votre Propre Manager….

VOUS ÊTES VOTRE PROPRE Alternative….

Vous Êtes à San Francisco & San Francisco
Est Une Ville Libre…

Vous Êtes Dans Une Ville Libre!!!!

.
Jackbatty

.
NDT : Underground Press Syndicate – UPS: Les tous premiers journaux underground des années 1960 – East Village Other, San Francisco Oracle, Los Angeles Free Press, Berkeley Barb, et The Paper, de East Lansing, Michigan formèrent le UPS, en 1966, rejoint rapidement par beaucoup d’autres. Les membres de l’UPS partageaient les copyrights et les informations, attirant collectivement les gros publicitaires qui permettaient aux revues de fonctionner financièrement

Publicités