Gigantesque Invasion

hugeinvasion1

[première page]
‘Gigantesque Invasion ‘
DES HIPPIES
METTENT EN GARDE S.F

Mise en garde contre des hordes de hippies

Les prêtres épiscopaliens de San Francisco ont été avertis hier que la ville pourrait être envahie par des centaines de milliers de jeunes indigents et affamés cet été.
Arthur Lisch, des Diggers, a dit que des préparatifs devraient être entrepris pour nourrir, loger, habiller, secourir cette armée de jeunes errants.
Lisch et Roy Ballard, militant noir qui a été le porte parole vigoureux de maintes causes dans Haight-Ashbury, se sont présentés à la
gestetnérisé par la comunication company (ups) 22/3/67

hugeinvasion2

[page intérieure]

réunion mensuelle du San Fransisco Deanery Clericus du Diocèse Episcopal de Californie
La réunion, qui a lieu au St Luke Hospital, réunit les clergés anglicans de la ville.

Les représentants du clergé, y compris le Rev. Richard Millard, évêque suffragant du diocèse, ont immédiatement voté une condamnation de la résolution adoptée par la Recration and Park Commission la semaine dernière, qui interdit l’utilisation des parcs de la ville après le coucher du soleil « pour se reposer, dormir ou dans tout autre but. »

Le groupe de Lisch, les Diggers, a emprunté son nom à un mouvement radical anglais du XVIIème siècle, qui, comme les hippies actuels, avaient adopté l’amour et proscrit le recours à la force physique.

Les Diggers, selon les termes du Rev. Père Harris, de la Episcopal Church of All Saints dans Haight-Ashbury sont devenus »la branche exécutive du mouvement hippie ». Ils fournissent un hébergement gratuit, le couvert et autres formes d’aides à ceux qui en ont besoin à psychadelphie, comme le quartier a été baptisé.

Lisch a déclaré que les Diggers avaient hébergé 300 personnes lundi soir dans son dortoir improvisé – et que le nombre de personnes qui demandent de l’aide augmente constamment.

« Nous avons essayé de faire ce qui devait être fait » a dit Lisch qui est arrivé ici il y a six mois, « mais nous sommes en train d’être débordés ».

Il y a, a t’il dit, « un pèlerinage mondial – les gens viennent ici par sentiment de désespoir ».

Le Rev. Père Harris a déclaré qu’il craignait que l’invasion « représente en nombre plus d’un quart de la population de San Francisco »

Lisch a appelé l’Eglise Episcopale, et les « straights » en général, à s’engager face au problème. Il a déclaré que les personnes âgées ou adultes ainsi que les religieux et membres « d’autres disciplines » devraient s’intégrer à la communauté hippie pour lui donner « un élément de stabilité ».

Commentaires ajoutés à la main, probablement par Chester Anderson :
Deux prédictions absolument gratuites:
I. Ils ne vont pas croire que cela arrivera
II. Quand ils le croiront, ils essayeront de le fiche en l’air

Tract de la Comco reprenant un article du San Fransisco Chronicle du 21/03/1967

NDT : Dans sa chronologie digger, Eric Noble ajoute :

Ballard avertit que « si les Diggers ne reçoivent pas l’aide qu’ils demandent, en ce qui concerne la communauté noire, il n’y aura pas d’émeutes cet été – il y aura une guerre. » Sa déclaration ne fut pas reproduite dans le Chronicle, mais le fut dans le Berkeley Barb. Ballard a ajouté que  » les noirs avaient besoin de nourriture, de vêtements et de logement comme tout le monde . Les Diggers vont dans la bonne direction. Il est temps que les noirs fassent la même chose et il est temps que la ville de San Francisco apporte son aide. » Le Barb mentionne son souhait de voir s’ouvrir « plusieurs communautés noires dans la tradition Digger d’ici juin. »

Publicités