G7, G8, OMC, FMI, OTAN…

2019, vingtième anniversaire de la « Bataille de Seattle » et année où la France accueille le G7 à Biarritz. L’occasion donc d’ouvrir une rubrique sur les formes de contestations face aux « sommets » internationaux.

Les manifestations contre le sommet de l’Organisation Mondiale du Commerce – OMC – à Seattle, du 30 novembre au 3 décembre 1999, ont ouvert non seulement une longue série d’actions de protestations contre des sommets d’organisations internationales, telle que le FMI et l’OMC ou encore des rencontres de chefs d’États (G7, G20 ,OTAN, OMC, FMI …), mais ont également (re)mis au goût du jour des méthodes d’actions directes et ont marqué la naissance de nouvelles formes d’organisations.1

Berlin avait procédé Seattle en septembre 1988 lors d’une réunion du FMI et de la Banque Mondiale . Avant même, des actions sporadiques avaient eu lieu, notamment à Londres avec « Stop the City » 2 en septembre 1983, visant à paralyser le quartier financier de la ville, mais aucune de ces initiatives n’avait entraîné à sa suite un mouvement mondial, sans doute parce que avant internet, la culture du réseau était plus difficile à mettre en place.

Alors que se prépare le G7 à Biarritz en août prochain, il est intéressant de revenir sur les origines et les épisodes principaux des manifestations contre différentes réunions internationales, même si le contexte a changé. Les puissants de ce monde ont pris leurs précautions pour s’en protéger, adoptant des lieux inaccessibles défendus par un déploiement policier massif.

Ils donnent ainsi une image fidèle du pouvoir qui ne tient plus que derrière les hauts murs d’une forteresse, à l’abri des peuples.

Notes

1. Ne sont pas traitées ici des organisations sous forme d’associations comme ATTAC (qui existait d »ailleurs avant Seattle). D’autre part, Seattle n’est pas seul à l’origine de ces nouvelles formes d’actions. La révolte zapatiste du Chiapas, qui sera traitée par ailleurs, a été une importante source d’inspiration dans ce domaine, comme le sera sans doute le Rojava dans les années à venir.
2. Stop the city


Dans cette rubrique :

Seattle

Sortis de l’ombre. Réflexions sur Seattle dix ans après

Où était la couleur à Seattle ?

Gênes

Dix ans après le sommet du G8 à Gênes

Mise à jour 19/06/2019

Publicités