L’argent est un mal non nécessaire

money

L’ARGENT EST UN MAL NON NÉCESSAIRE

Il est accoutumant.

Il est une tentation pour les faibles (la plupart des crimes avec violence dans notre ville sont liés d’une façon ou d’une autre à l’argent).

Il peut s’accumuler, bloquant le libre courant d’énergie, et cette accumulation géante d’énergie dans Montgomery Street causera bientôt la soudaine et explosive libération de cette énergie piégée, causant beaucoup de souffrances et de chaos.

Comme partie prenante de la campagne municipale pour éradiquer les cause de violence, les Diggers de San Fransisco annoncent une période de 30 jours, à partir de maintenant , durant laquelle tous les citoyens responsables sont priés de se débarrasser de leur argent. Aucune question ne sera posée.

Apportez l’argent à vos Diggers locaux pour une distribution gratuite à tous. Les Diggers libèreront son énergie selon le style de ceux qui la recevront.

loveandthebuckReproduction d’un article du San Francisco Chronicle 19 Mai 1967

De notre Correspondant sans crainte
L’AMOUR ET LE POGNON
Charles McCabe

Le mot le plus beau de cette langue comme dans toute autre est certainement en train d’en prendre un coup dans les parages ces jours-ci. Ce mot est celui de quatre lettre et explicite appelé amour
L’amour est dans le coin depuis un bon moment mais il n’a été bien et vraiment découvert que l’année dernière lorsque les hippies, ici et ailleurs, ont commencé à travailler dessus comme les Forty-Niners ont travaillé les Filons-Mères.

Les hippies ont créé une scène super dans Haight-Ashbury. Ils ont embrassé les flics, donné des fleurs aux ivrognes, envahi les commerces du centre ville avec d’adorables ballons aux couleurs vives et se sont adonnés à d’étranges drogues.Tout ce qu’ils ont fait a été brillament commercialisé au nom de l’amour.

Que les hippies en sachent aussi long sur l’amour que, disons St. François d’Assise, est très peu probable. Mais néanmoins on ne peut pas douter que penser à l’amour soit une bonne chose et y penser souvent c’est presque certainement en augmenter l’approvisionnement dans ce monde désolé. Alors plus de pouvoir à tous les amants, partout.

Ce sont les marchands de l’amour qui sont un autre sujet. Ces suiveurs cabotins de la vie adorable sont assez nombreux pour vous geler les sangs. Ils dévaluent le cours de la fraternité Ils sont les charognards qui suivent les missionnaires dans des pays inexplorés. Ils puent véritablement.

Il y a deux mois de cela, les Diggers et autres militants de Haight ont organisé une vigile lors d’une « Love Dance » cela coûtait trois dollars cinquante pour y entrer. Une bijouterie appelée « Bonheur Illimité »a une affichette sur sa devanture : « Nous vous aimons; nous espérons que vous nous aimez aussi. »

A peu près en même temps, un bar sur Haight Street s’est reconverti dans les hot dogs et hamburgers. Le hamburger est baptisé, naturellement, un LOVEburger. Le hot dog est un LOVEdog. Et cette boutique câline a déposé la demande d’autorisation pour cganger son nom en « THE LOVE CAFE. »
Voyez ce cancer civique, le phénomène seins nus de North Beach. Cette scène totalement nauséabonde est une excroissance directe du nihilisme plutôt attachant des beatniks qui s’étaient appropriés Grant avenue et ses alentours à la moitié des années 50. Parce que Ginsberg et Kerouac avaient utilisé des mots orduriers dans leurs oeuvres, le quartier avait acquis une réputation vaguement orgiaque. Les touristes venaient de Fresno et Gilroy et faisaient des rêves humides en regardant les beats, et ils voyaient des belles filles blanches marchant main dans la main avec des noirs.

* * *

Quand les logeurs, et les beats eux-mêmes, s’effacèrent de la scène de North Beach, les commerçants savaient qu’ils avaient perdu le produit mais pas les consommateurs. Par conséquent des mères de huit enfants bougeaient leurs culs et balançaient leurs mamelles tandis que le sel de la terre bavait et faisait ces mêmes rêves humides (La semaine prochaine: La Première Bonne Soeur Seins Nus!)

A la fin, le châtiment des hippies sera brutal et biblique. leur imagination et leur talent pour l’auto-publicité les mettra dedans. Leur amour, leurs fleurs et leurs ballons attireront les sales types. Les sales types se révéleront insupportables. Et cela aussi passera.

Vous vous souvenez du Love Circus?
Vous vous souvenez de l’amour pour love 3.50$?
Vous vous souvenez du Banana Rantra?
Vous vous souvenez des voyous envoyant nos gens au sol ?
Vous vous souvenez de ces truands que Michael Bowen a jeté de la Psyche Shop?
Vous vous souvenez des gangsters de North Beach essayant de se faire du fric sur votre scène?
Vous vous souvenez de la Mafia?

La Révolution pour 3.50$ est une impossibilité
La Révolution est gratuite parce qu’elle est à vous.

Surveillez. Voici venir les sales types.
digger/commucomp (UPS)